L'ENJEU : CHOIX DE TRAITEMENT

Pensez-vous que les décisions en matière de traitement devraient être un choix qui revient au patient et à son médecin?

Les changements de politique par les gouvernements canadiens qui visent à passer les patients d'un médicament biologique à un biosimilaire, alors que le médicament biologique est efficace pour eux pour les raisons autres que médicales, peuvent nuire aux milliers de Canadiennes et Canadiens vivant avec la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse. Pensez-vous que cette décision devrait être prise par les patients et leurs médecins?

Dites à votre gouvernement provincial que vous êtes contre l’obligation pour les patients de passer de leur produit biologique à un biosimilaire pour des raisons non médicales!

Joignez-vous aux milliers de Canadiennes et Canadiens de l’ensemble du pays qui élèvent leur voix en faveur du choix par le patient et son médecin. Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une lettre à votre député fédéral et provincial et à votre ministre de la Santé.

* Indique un champ obligatoire. Les renseignements recueillis servent uniquement à identifier votre circonscription et à vous mettre en contact avec vos représentants locaux. Vos renseignements sont enregistrés de manière sécurisée et ne seront partagés avec aucune tierce partie, conformément à la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP). Si vous avez des problèmes lors de l'envoi de la lettre, veuillez vous assurez que votre navigateur et votre appareil sont à jour.

QUE SONT LES PRODUITS BIOLOGIQUES ET LES PRODUITS BIOSIMILAIRES?  

Les produits biologiques sont des médicaments fabriqués à partir d’organismes vivants. Dans le contexte des maladies inflammatoires de l’intestin (MII), les produits biologiques sont destinés à cibler et bloquer les cellules responsables de l’inflammation. Lorsque les brevets des produits biologiques innovants arrivent à expiration, d’autres sociétés pharmaceutiques fabriquent de nouveaux médicaments en s’appuyant sur les produits biologiques existants. Ces nouveaux médicaments s’appellent des produits biosimilaires. Les biosimilaires ne sont pas identiques au produit biologique innovant correspondant, bien qu’ils leur ressemblent beaucoup, notamment sur le plan de l’efficacité et de l’innocuité.

QUELLE EST L'IMPORTANCE DE CE SUJET?

Plusieurs gouvernements canadiens envisagent de mettre en place une politique qui obligera les patients qui prennent un certain produit biologique à passer à des versions biosimilaires, et ce, pour des raisons non médicales. En Colombie-Britannique, PharmaCare a déjà annoncé qu’elle allait mettre en œuvre une telle politique.

Nous savons que pour les Canadiennes et Canadiens atteints de la maladie de Crohn ou de la colite, rien n’est plus important que de parvenir à une rémission stable et de la maintenir. Dans notre sondage de juillet 2019, 800 patients et soignants ont pris le temps d’expliquer le parcours difficile, douloureux et coûteux qu’ils ont dû suivre pour parvenir à une rémission. Ils ont exprimé leur consternation et leur peur véritable à l’idée qu’une autre personne que leur médecin puisse décider de leur traitement.  

Les gouvernements doivent vous écouter, car vous êtes les personnes que cette politique affectera.

Nous avons besoin de votre aide pour faire en sorte que le gouvernement écoute ce qui compte vraiment : votre santé.

Ressources supplémentaires :
Énoncé de position de Crohn et Colite Canada
Ressources de soutien

QUE PUIS-JE FAIRE?

Pensez-vous que les personnes atteintes d’une maladie inflammatoire de l’intestin et leurs médecins devraient pouvoir choisir leur traitement? Êtes-vous d’avis qu’il ne faut pas obliger les patients bien traités par un produit biologique à passer à un biosimilaire pour des raisons non médicales? Si oui, veuillez prendre quelques instants pour exprimer votre opinion à votre représentant du gouvernement local. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que les décideurs tiennent compte des personnes atteintes de la maladie de Crohn et de la colite lorsqu’ils déterminent les politiques de votre province.

Dites à votre gouvernement provincial que vous êtes contre l’obligation pour les patients de passer de leur produit biologique à un biosimilaire pour des raisons non médicales!

Votre médecin, par l’intermédiaire de l’Association canadienne de gastroentérologie, est contre une telle politique également. Joignez-vous aux milliers de Canadiennes et Canadiens de l’ensemble du pays qui élèvent leur voix en faveur du choix par le patient et son médecin. Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une lettre à votre député fédéral et provincial et à votre ministre de la Santé.

* Indique un champ obligatoire. Les renseignements recueillis servent uniquement à identifier votre circonscription et à vous mettre en contact avec vos représentants locaux. Vos renseignements sont enregistrés de manière sécurisée et ne seront partagés avec aucune tierce partie, conformément à la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP). Si vous avez des problèmes lors de l'envoi de la lettre, veuillez vous assurez que votre navigateur et votre appareil sont à jour.